TABLEAU RECAPITULATIF DES ETUDES SUR LE COUT DE L’IMMIGRATION

étude, Etudes

Download PDF

Télécharger le fichier Excel

 Les principales études sur le coût de l’immigration en France sont récapitulées dans ce tableau de synthèse :

Auteur Titre de l’étude Année de l’étude Coût selon l’étude en Milliards € (Mds€) Coût net actualisé en 2013 en Milliards € (Mds€) Périmètre des populations retenues en millions (M) Périmètre des dépenses retenues Périmètre des recettes retenues Observations
P.Milloz L’immigration sans haine ou mépris. 1997 42Mds€ 55Md€ 6, 8 M étrangers 11,3% de la population Prestations sociales, Education,sécurité, formation, aide sociale, chômage, logement Dépenses générales de l’Etat et des Coll locales. Cotisations sociales impôts et taxes Etude très fouillée et documentée qui est la mère de plusieurs études qui ont suivi Dépenses générales réparties en % des étrangers dans la population
J.P.Gourevitch L’immigration en France Dépenses, recettes, investissements,rentabilité Monographie n°27 2012 17,4Mds€ 19Mds€ 10,0 M migrants réguliers et irréguliers Descendants directs pris en compte ( 50% des + de 18 ans) 15% de la population couts de structures, de sécurité,fiscaux, sociétaux, sociaux. Coûts de l’immigration irrégulière, APD et dépenses d’intégration Cotisations sociales Impôts et taxes de l’Etat et des Coll locales. Etude de référence très fouillée et documentée Prise en compte de la fraude mais inférieure à une réalité très évolutive Faible prise en compte de l’éducation, du logement et de la politique de la ville considérés comme des investissements sous la forme de dépenses d’intégration Dépenses régaliennes non prises en compte: défense, culture Faible prise en compte des dépenses des Coll locales pas de prise en compte du coût financier de la dette. Calcul de la rentabilité des investissements: l’ensemble des immigrés dégage un solde négatif de 15,3Mds€ par rapport à la communauté nationale. Coût ramené de 30,4Mds€ à 17,4Mds€ entre l’étude de 2010 et celle de 2012
Y.M.Laulan L’impact macroéconomique de l’immigration 2012 73,3Mds€ 73,3Mds€ 8,2M immigrés 12,6% de la population Prise en compte des ” coûts sociaux” suivants: logement, santé, éducation: calculs expliqués Sécurité,fraudes, délinquance, surendettement,chômage, prestations sociales: chiffres simplement cités “Contribution des
immigrés à la création
de richesses”:chiffres
simplement cités
Etude qui vise l’impact de l’immigration à la fois sur: les grands agrégats économiques : consommation, production, croissance, investissement, commerce extérieur, les grands équilibres économiques: chômage, salaires, productivité, surendettement les coûts sociaux nets de l’agrégat économique: production des immigrés, pour aboutir au coût net de l’immigration de 73,3Mds€. Interférence de catégories économiques de natures différentes.
J.Y.Le Gallou Le coût de l’immigration annuelle supplémentaire 2012 18Mds€ 18Mds€ 200 000 Immigrés annuels supplémentaires en 2010 Sont évalués pour ces entrants: le coût de fonctionnement des services publics et de redistribution sociale:3Mds€ les nouvelles infrastructures d’accueil:15Mds€ le chômage induit des Français: 0,5Mds€. Du fait de la faible immigration de travail les recettes induites cotisations sociales et d’impôts sont faibles: 0;5Mds€. Il ne s’agit pas du coût global de l’immigration mais seulement de celui des nouveaux entrants estimés à 200 000 Ce travail tient donc une place à part dans ce panorama des études sur le coût de l’immigration.
Polémia Posokhow Le coût annuel de l’immigration pour les finances publiques françaises 2013 84Mds€ 84Mds€ 10,8 M immigrés et descendants 6 M immigrés 4,8M descendants directs On retient la 1/2 de ceux qui ont un parent immigré 16,2% de la population totale. couts de structures, de sécurité,fiscaux, sociétaux, sociaux. Coûts de l’immigration irrégulière. Prise en compte de l’enseignement et du logement Prise en compte des intérêts annuels de la dette. Cotisations sociales Impôts et taxes de l’Etat et des Coll locales Forte inspiration de la monographie n° 27 de J.P.Gourevitch Population plus nombreuse. Insistance sur les fraudes sociales et fiscales et sur les coûts sécuritaires. Non prise en compte de l’APD Trop faible prise en compte des coûts des coll locales L’éducation et le logement sont considérés comme des coûts et non comme des investissements Poids important des intérêts de la dette. Dépenses régaliennes non prises en compte: défense, culture
G.Pince Les Français ruinés par l’immigration 2013 65Mds€ 65Mds€ 8,1 M immigrés extra européens 12,4% de la population Prise en compte des immigrés et descendants d’immigrés des seuls pays externes à l’UE (“Tiers”) Immigrés: 4,1 M Descendants: 4 M Toutes les dépenses publiques, y compris les régaliennes sont prises en compte. Cotisations sociales Impôts et taxes de l’Etat et des Coll locales Reprise , documentation et approfondissement d’une étude de 2009 Le choix des seuls immigrés des pays tiers est expliqué. Il s’agit de démontrer l’importance de cette catégorie d’immigrés dans le coût de l’immigration. Démonstrations:l’immigration tire les salaires vers le bas; la présence des immigrés des pays tiers accroit le chômage du reste de la population (1 million de chômeurs supplémentaires) Toutes les dépenses y compris les régaliennes sont prises en compte. Démonstration de l’influence des immigrés des pays tiers dans le déficit et la dette publics Très intéressante démonstration de l’impact négatif des immigrés sur le PIB/habitant et de l’appauvrissement des Français de ce fait

André Posokhow pour l’observatoire migration

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *