Download PDF

Le 26 août 2016, le parti pour la liberté (PVV) de Geert Wilders a publié son programme pour les élections législatives du 15 mars 2017.

11 propositions dont le coût ou le bénéfice sont chiffrés. Outre la fermeture des mosquées et l’interdiction du Coran, l’arrêt de l’immigration en provenance des pays musulmans devrait rapporter 7,2 milliards d’euros, réinvestis notamment dans la santé, le maintien de l’âge de la retraite à 65 ans ou des baisses d’impôts.

Ci-dessous la libre traduction de ce programme :
Reprenons les Pays-Bas !

Des millions de citoyens néerlandais en ont simplement assez de l’islamisation de notre pays. Assez de l’immigration de masse, de l’asile, de la terreur, de la violence et de l’insécurité.

Voici notre plan : au lieu de financer le monde entier et des gens dont nous ne voulons pas, nous dépenserons notre argent pour les citoyens néerlandais ordinaires.

Voilà ce que le parti de la liberté (PVV) fera :

  1. Désislamiser les Pays Bas :
    • Zéro demandeur d’asile et aucun migrant en provenance de pays musulmans : fermeture des frontières.
    • Retrait de tous les titres de séjour déjà accordés aux demandeurs d’asile, fermeture des centres d’accueils pour réfugiés
    • Pas de foulards islamiques dans la fonction publique
    • Interdiction des autres formes d’expression islamiques qui violent l’ordre public
    • Placement en rétention des musulmans radicaux
    • Déchéance de nationalité et expulsion des délinquants ayant la double nationalité
    • Interdiction de retour aux Pays Bas pour les djihadistes partis en Syrie
    • Fermeture de toutes les mosquées et écoles coraniques, prohibition du Coran
  2. Les Pays Bas à nouveau indépendants : quitter l’UE
  3. Démocratie directe : des référendums dont le résultat soit obligatoirement appliqué, le pouvoir aux citoyens
  4. Gratuité des soins
  5. Baisse des loyers
  6. Age de la retraite à 65 ans, pensions indexées
  7. Pas d’argent public pour l’aide au development, les moulins à vent, l’art, l’innovation , les radios, etc.
  8. Annulation des coupes budgétaires pour les soins à domicile, les aides aux personnes âgées
  9. Beaucoup d’argent supplémentaire pour la défense et la police
  10. Baisse de l’impôt sur le revenu
  11. Baisse de 50% des taxes sur l’automobile

Financement des mesures et coût total :

  1. +7.2 Mds
  2. 0
  3. 0
  4. -3.7 Mds
  5. -1.0 Mds
  6. -3.5 Mds
  7. +10.0 Mds
  8. -2.0 Mds
  9. -2.0 Mds
  10. -3.0 Mds
  11. -2.0 Mds

Total : 0

Un programme audacieux qui permettrait, selon les sondages, au PVV, de passer de 15 à 33 sièges au parlement qui en compte 150 (soit 22%). Il deviendrait ainsi le premier parti des Pays Bas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *