L’opposition danoise défavorable à l’immigration en provenance des pays musulmans

actualité, Danemark

Download PDF
Inger Støjberg, la porte parole du parti d’opposition (de centre droit) Venstre a déclaré qu’il devrait y avoir une différence dans la manière d’accueillir au Danemark « un Américain chrétien ou un Suédois et un Somalien musulman ou un Pakistanais ».

Le plus grand parti d’opposition du Danemark, le “Venstre”, appelle la nation à différencier ses politiques d’immigration en fonction de la religion des candidats. 

Inger Støjberg a écrit lundi 28 juillet 2014, une tribune libre publiée dans le quotidien Berlingske dans laquelle elle souhaite qu’il soit plus difficile pour des immigrants non-occidentaux de confession musulmane de venir au Danemark.

« Il n’est pas nécessaire de mettre les mêmes exigences pour tout le monde, parce qu’en règle générale il y a une grande différence dans la capacité d’intégrer un Américain chrétien ou un Suédois et un Somalien musulman ou un Pakistanais » a-t-elle écrit.

Inger Støjberg a déclaré qu’il était important de parler franchement des questions d’immigration.

« Pour être franche, ce sont les immigrants principalement musulmans qui n’ont pas de considération pour la démocratie et la liberté. Dans certains environnements, ils s’y opposent même directement, » a-t-elle écrit. « Trop d’immigrants non-occidentaux de confession musulmane ne veulent pas de notre modèle de société fondé sur liberté. »

Inger Støjberg a suggéré que le Danemark adopte une politique d’immigration plus favorable pour les occidentaux que pour les musulmans.

« Dans l’avenir nous devrions rendre plus facile l’immigration pour ceux qui traditionnellement peuvent s’intégrer au Danemark, et la rendre plus difficile pour ceux qui n’en ont pas la capacité ou pas la volonté » a-t-elle écrit.

Inger Støjberg a aussi signalé les propos incendiaires de l’imam de la mosquée d’Aarhus (incitant à tuer des juifs) comme une preuve que « trop de musulmans au Danemark pratiquent une interprétation médiévale du Coran qui leur interdit de s’intégrer dans la vie danoise normale. »

Ces remarques ont rapidement créé une agitation parmi les autres partis politiques. Le parti du peuple danois (PPD) a chaudement accueilli l’approche du parti d’Inger Støjberg. « Si le Venstre a finalement compris le besoin de différencier l’approche des immigrants avec une limite à l’immigration non-occidentale, nous nous rapprochons l’un à l’autre » a déclaré Martin Henriksen porte parole du PPD.

De son côté le parti conservateur (d’opposition) a affirmé son désaccord avec la suggestion d’Inger Støjberg« Pour moi, conservateur, il est important de mettre des exigences [pour les immigrants] mais il est aussi important que ces exigences soient égales pour tous ceux qui viennent de ces pays » a déclaré le porte-parole du parti.

Les Sociaux-démocrates qui gouvernent avec les Libéraux Sociaux (Radikale Venstre) ont tous les deux écarté l’idée de créer des règles d’immigration tenant compte des capacités ou de la volonté d’intégration des immigrés.

Le message du Venstre aux Musulmans du Danemark a été publié le jour de l’Aid al Fitr, jour de la fin de Ramadan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *