Download PDF

Jean-Baptiste Noé, auteur du Défi migratoire. L’Europe ébranlée (2015) formule quelques observations dans son interview donnée au Rouge et le Noir, le 11 mai 2016.

Les valeurs qui doivent orienter les politiques migratoires sont la liberté et la vérité :

  • liberté des flux (liberté de partir, liberté d’accueillir ou pas, liberté de recruter ou pas pour les entreprises,…)
  • vérité des flux (arrivée pacifique, volonté de s’intégrer…)

Il précise que la fuite d’un état de guerre est provisoire et suppose le retour vers le pays d’origine une fois la guerre terminée.

Il met en garde contre l’instrumentalisation possible de la migration aux fins de faire pression voire déstabiliser (cf. M. Erfogan, l’Etat islamique). Il ajoute que les problèmes économiques (le manque de main d’oeuvre) ne sont pas nécessairement résolus par l’immigration si cette dernière n’est pas assez qualifiée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *