La présence immigrée d’origine extra européenne en France multipliée par 7 entre 1975 et 2014 à 9,2 millions

Note d information, Note d'information

Download PDF

C’est la conclusion de cette note d’information fondée sur une actualisation des chiffres de l’INSEE publiés en 2008, analysés et actualisés par G. PINCE en 2011. Nous avons appliqué sa méthode pour obtenir des données en 2014.

Nous présentons successivement ces trois étapes. L’INSEE chiffre à 7 millions en 2008 le nombre de personnes d’origine extra européenne en France. G. PINCE actualise ce chiffre à 8,1 millions en 2011. Nous l’estimons à 9,2 millions en 2014.

Considérant le recensement INSEE de 1975 évaluant à 1,3 millions le nombre d’immigrés1 d’origine extra européenne, on observe ainsi une multiplication par 5 en un peu plus de 30 ans (1975-2008) ou par 7 en presque 40 ans (1975-2014) de cette présence immigrée d’origine extra européenne en France.

I – Personnes d’origine immigrée en France en 2008 (2 générations) – source INSEE

Total 2008

dont Européens

dont

Extra Européens2

Pour mémoire 1975

Extra Européens

12 millions3

5 millions

7 millions

1,3 millions4

dont dont

(multiplication par 5 pour 2008)

– Immigrés5 : – Immigrés :

5,3 millions6

3,5 millions7

– Enfants d’immigrés8 : – Enfants d’immigrés :

6,7 millions9

3,5 millions

Il s’agit des immigrés et de leurs enfants (autrement appelés immigrés de 1ère et 2ème génération)

II – Personnes d’origine immigrée en France actualisation10 en 2011 (2 générations) – par G. PINCE

Total 2011

dont Extra Européens

Pour mémoire 1975

Extra-européens

12,3 millions11

8,1 millions12

1,3 millions

dont

(facteur multiplicatif par 6 pour 2011)

immigrés :

4,1 millions13

Enfants d’immigrés :

4,0 millions

III – Personnes d’origine immigrée extra européenne en France actualisation14 en 2014

(2 générations), appliquant la méthode de G. PINCE aux chiffres de l’INSEE

2014

Extra Européens

Pour mémoire 1975

Extra-européens

9,2 millions

1,3 millions

dont

(facteur multiplicatif par 7 pour 2014)

– immigrés :

4,7 millions15

– Enfants d’immigrés :

4,5 millions16

En évolution, le nombre de personnes d’origine extra européenne en France a été multiplié par 5 entre 1975 et 2008, passant de 1,3 millions17 à 6,7 millions, multiplié par 6, passant de 1,3 à 8,1 millions entre 1975 et2011, par 7 avec 9,2 millions à fin 2014, ne s’agissant que des immigrés des deux premières générations.

Observons que le chiffre de 1975 à 1,3 millions ne concerne que les immigrés de première génération. Mais le regroupement familial ayant à peine commencé, on peut considérer que les enfants d’immigrés sont à ce moment en quantité relativement négligeable sur le territoire national.

1Immigré : personne née étrangère dans un pays étranger, mais résidant en France

2Issus de pays n’appartenant pas à l’UE à 27 – année 2008

3Source INSEE : « Immigrés et descendants d’immigrés en France », édition 2012 – Fiches thématiques, P96 : 5,3 millions d’immigrés et 6,7 millions d’enfants d’immigrés

4Cf. Wikipédia : données statistiques sur l’immigration en France. En 1975 : 33% de 3,9 millions = 1,3 millions d’immigrés extra-européens. L’INSEE a retiré le tableau de son site internet.

5Cf. note 1. Il s’agit d’immigrés de « première » génération, c’est à dire de personnes qui ont au cours de leur vie « franchi une frontière » : que ce soit en 1970 ou en 2010, qu’ils aient depuis acquis la nationalité française ou non.

6Source INSEE : « Immigrés et descendants d’immigrés en France », édition 2012 – Fiches thématiques, P97, citant INSEE recensement de population 2008

7Ibidem, P101

8Enfant d’immigré : personne majeure ou mineure, dont au moins un des deux parents est immigré. Ainsi le chiffre des enfants d’immigrés ne se limite pas à ceux qui ont moins de18 ans. Il d’immigrés de « deuxième » génération.

9Source INSEE : « Immigrés et descendants d’immigrés en France », édition 2012 – Fiches thématiques, P105. En 2008 : enfants d’immigrés : 4,5 millions d’adultes et 2,1 millions de moins de 18 ans. Total : 6,6 millions, arrondi par l’INSEE à 6,7 millions p96

10A partir des chiffres INSEE du tableau précédent (I)

11Cf. Michèle TRIBALAT, Le Figaro, 2 septembre 2014. Il s’agit d’une actualisation du chiffre INSEE de 12 millions en 2008 (Source INSEE : « Immigrés et descendants d’immigrés en France », édition 2012 – Fiches thématiques, P96 : 5,3 millions d’immigrés et 6,7 millions d’enfants d’immigrés) porté par la démographe à 12,3 millions en 2011

12Cf. G. PINCE, « Les Français ruinés par l’immigration », page 16

13Ibidem. Il s’agit d’une actualisation du chiffre de l’INSEE de 3,5 millions d’immigrés à fin 2008 : en y ajoutant 200.000 entrées permanentes annuelles pendant trois ans : total : 4,1 millions. Ces entrées permanentes à 200.000 par an constituent un plancher, cf note d’information sur les flux d’immigration.

14A partir des chiffres INSEE du tableau de 2008 (I) antérieurement évoqué en appliquant la méthode d’actualisation de G. PINCE, précédemment décrite (notes 13 et 14)

15Ibidem. 3,5 millions en 2008 + 0,2 pendant 6 ans : 4,7 millions en 2014

16Ibidem. 3,5 millions en 2008 + 0,16 pendant 6 ans : 4,5 millions en 2014

17Cf. note 4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *