Download PDF

Après avoir publié le programme en matière d’immigration du parti souverainiste UKIP pour les élections législatives du 7 mai 2015 en Grande-Bretagne, nous publions celui du parti conservateur de David Cameron :

La thématique de l’immigration y est abordée sous deux angles  :

I – Le plan long terme pour l’économie (point4) s’engage à maîtriser l’immigration :

A – « S’assurer que le système d’Etat Providence protège les faibles sans décourager le travail :

  • plafonnement des prestations sociales de l’Etat Providence (afin qu’aucun foyer sans emploi ne puisse percevoir davantage en prestations sociales qu’une famille moyenne qui travaille) ;

  • hausses des prestations sociales toujours inférieures aux hausses de salaires ;

  • création d’un « crédit universel » (afin qu’il soit toujours plus payant de travailler que de vivre de prestations sociales)

[B] – Maîtriser l’immigration :

  • répression du tourisme social et du tourime médical – afin que ne soient accueillis que ceux [des étrangers] qui veulent travailler dur et contribuer à la société ;

  • répression contre les abus du système d’immigration en fermant les établissements d’enseignement qui accueillent de faux étudiants et en rendant beaucoup plus difficile le maintien sur le territoire des clandestins : en restreignant l’accès au travail, au logement, aux prestations sociales, à la santé, aux comptes bancaires et au permis de conduire ;

  • En créant un nouveau test de citoyenneté centré sur les valeurs britanniques. »

II – le volet « assurer un avenir meilleur » promet un référendum sur la sortie de l’UE :

Sous-titré « un pays plus fort, une nation plus fière », il énonce :

« Après les prochaines élections nous continuerons à défendre nos valeurs et nos frontières grâce à :

  • un système d’immigration qui place en premier le peuple britannique afin d’assurer que notre économie et nos services publics servent ceux qui travaillent et respectent les règles ;

  • une nouvelle stratégie contre les extrémistes afin de protéger les valeurs fondamentales britanniques de liberté d’expression, de démocratie et égalité des droits »

Les Conservateurs s’engagent par ailleurs à organiser un référendum sur le maintien ou la sortie de l’Union Européenne (une des propositions phare du parti UKIP) et qui, par la restauration de la souveraineté sur les frontières aurait un effet significatif sur la maîrise de l’immigration :

« Nous nous engageons également à une nouvelle relation avec l’Europe. Nous renégocierons notre appartenance à l’Union Européenne, afin de ramener des pouvoirs en Grande-Bretagne en les reprenant à Bruxelles.

Puis nous donnerons au peuple britannique le dernier mot en organisant un référendum sur la sortie ou le maintien dans l’Union Européenne avant la fin de l’année 2017.

Seuls les Conservateurs organiseront un tel référendum. Les Travaillistes et les Libéraux Démocrates ne le feront pas. L’UKIP ne le pourra pas. »

Pour mémoire, le bilan de la mandature (2010-2015) en matière d’immigration est quantitativement médiocre pour David Cameron.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *