Emmanuel Macron est le prochain président de la République. Cette élection présidentielle s’achève sans que l’immigration n’ait été propulsée par l’un des deux candidats encore en lice au second tour comme un sujet primordial. L’immigration n’aura d’ailleurs pas été abordée durant le débat de l’entre-deux-tours tandis que le terrorisme,[…]

Dans Les Echos du 2 mai 2017, deux chercheurs au Centre migrations et citoyennetés de l’Institut français de relations internationales (Ifri) dévoilent leur vision de la nouvelle approche que doit adopter l’Union européenne quant à la crise migratoire. Tout d’abord, ils notent que le débat public sur l’immigration s’articule aujourd’hui[…]

Selon Le Monde, qui cite La Stampa, un procureur de Catane déclare détenir des preuves de contacts entre certaines organisations non-gouvernementales (ONG) et des passeurs situés en Libye afin de faciliter le passage de migrants en Europe. L’accusation est simple : des passeurs situés en Libye donneraient des indications aux ONG[…]

– Ils ne fuient pas une persécution politique mais cherchent un gain économique – Ils sont des étrangers en situation irrégulière, qui n’avaient pas le droit d’entrer sur le territoire et auxquels les lois de la République interdisent d’y séjourner. – En organisant leur dispersion dans les régions, le gouvernement[…]

Dans une étude réalisée par l’IFOP pour Valeurs Actuelles, fin avril 2015, les Français s’expriment massivement contre l’immigration et les accords de Schengen. A la question : “Etes-vous favorable ou opposé à l’accueil en France de migrants africains qui arrivent actuellement par bateau sur les côtes italiennes ? ” 68%[…]