Cet argumentaire, publié par le site britannique « Migration Watch » en mars 2015, décrit certains des arguments « tarte à la crème » souvent présentés en faveur de l’immigration de masse et démonte chacun d’eux par des faits. Première série des faux arguments les plus courants. 1- «L’immigration constitue un grand avantage économique»[…]

Après sa victoire du 7 mai 2015 aux élections générales pour un deuxième mandat, David Cameron a évoqué, le 21 mai 2015, avant le discours de la Reine du 27 mai, le plan de son gouvernement pour maîtriser l’immigration. l’ambition reste de réduire l’immigration nette à quelques dizaines de milliers[…]

Le gouverneur de la banque d’Angleterre, Mark Carney a déclaré le 13 mai 2015 que l’immigration massive essentiellement peu qualifiée, connue par le Royaume Uni constituait un choc d’offre sur le marché de l’emploi qui limitait les hausses de salaires. Il a indiqué en outre que la stagnation des salaires[…]

Après avoir publié le programme en matière d’immigration du parti souverainiste UKIP pour les élections législatives du 7 mai 2015 en Grande-Bretagne, nous publions celui du parti conservateur de David Cameron : La thématique de l’immigration y est abordée sous deux angles  : dans le « plan long terme pour l’économie »[…]

Après les statistiques de l’immigration très décevantes pour le gouvernement libéral-conservateur de David Cameron (2010-2015), le site Migration Watch UK, a publié le 5 mars 2015 une étude sur le bilan en matière d’immigration du parti travailliste, au pouvoir de 1997 à 2010. Le bilan de la politique du parti[…]

Moins de 3 mois avant les élections législatives1 du 7 mai 2015, David Cameron a admis avoir échoué à réduire le flux d’immigration nette à quelques dizaines de milliers de personnes par an, comme il s’y était engagé. Au contraire, avec 298.0002 entrées nettes (624.000 entrées brutes moins 327.000 départs),[…]

Les élections législatives du 7 mai 2015 approchent en Grande Bretagne. Le programme du parti UKIP (Le Parti de l’Indépendance du Royaume Uni) est le suivant : En matière d’immigration : « Protéger nos frontières : Retrouver la maîtrise de nos frontières et de l’immigration, ce qui n’est possible qu’en quittant[…]

C’est ce qu’a annoncé le Foreign Office le 28 octobre 2014, selon la BBC. “Nous ne soutenons pas les opérations de recherche et de sauvetage prévues en Méditerranée,” a déclaré le ministre britannique des Affaires étrangères Joyce Anelay. “Nous pensons que (ces opérations) créent un effet d’attraction involontaire, encourageant plus de[…]

Après l’écrasante victoire (27,5%) du parti anti immigration et anti Union Européenne UKIP de Nigel FARAGE aux élections européennes de mai 2014, et  à 9 mois des prochaines élections “générales” (législatives qui auront lieu au plus tard en mai 2015) l’ensemble des grands partis britanniques durcissent leurs positions sur l’immigration.  Outre les positions connues de l’UKIP[…]

Les Britanniques sont, pour une écrasante majorité, favorables à une réduction de l’immigration: 77 % ; et 56 % veulent même voir cette immigration très fortement réduite («a lot»). Paradoxalement, cette opinion est d’ailleurs également majoritaire chez les immigrés et enfants d’immigrés (60%). C’est ce qui ressort d’une “enquête sur les attitudes sociales des britanniques“, publiée par l’institut britannique NatCen en 2014[…]