La France, comme d’autres pays européens et développés, est confrontée à un phénomène migratoire particulier qui ne cesse de s’amplifier : l’arrivée sur le territoire national de mineurs étrangers isolés en situation irrégulière. Des textes interprétés de façon extensive et qui ouvrent les portes à deux battants. En application de[…]

La plupart des études sur le coût de l’immigration s’attachent en priorité au gigantesque mascaret  qui submerge nos finances publiques et qui ruine les Français. Cependant comme le disent la sagesse populaire et les comptables, les petits ruisseaux font les grandes rivières. L’une de ces petites rivières  est constituée par[…]

Le 10 avril 2014 ont été publiées par le ministère de l’intérieur les statistiques estimées sur l’immigration extra européenne au 31 décembre 2013 : les régularisations de clandestins (+51%), les titres de séjour (+7%) les visas : (+9%) l’asile : (+14%) la naturalisation des étrangers (+15%) sont relancés par l’action[…]

Les immigrés d’origine extra européenne souffrent du chômage en France, mais leur présence accroît également le chômage au sein de la population d’accueil.   C’est ce qui ressort de l’étude menée en 2012 par Gérard PINCE, docteur en économie, qu’il a publiée dans un livre au titre évocateur : « Les[…]

Le déficit budgétaire de la France pour l’année 2013 s’est élevé à 87,6 milliards d’euros (Etat, collectivités locales et sécurité sociale). En moyenne sur la période 2000-2013, il s’est établi à 71 milliards d’euros par an.  Ce chiffre est quasiment équivalent au coût net de l’immigration en France, tel qu’évalué[…]

Le PIB par habitant en France est négativement impacté par l’immigration extra-européenne : il est inférieur de 2.000€ par habitant[1] et par an à ce qu’il serait en l’absence d’immigration extra-européenne. C’est ce qui ressort de l’étude menée en 2012 par Gérard PINCE, docteur en économie, qu’il a publiée dans[…]