Australie : le nombre de reconduites aux frontières dépasse le nombre d’arrivées illégales

actualité, Australie

Download PDF
Scott Morrisson, le ministre australien de l’immigration et de la protection des frontières a annoncé, selon le Daily Telegraph daté du 10 juin 2014, que le nombre de demandeurs d’asile reconduits aux frontières dépasse désormais celui de ceux entrés illégalement en Australie depuis septembre 2013 (date de la victoire électorale du premier ministre Tony Abbott, chef du parti libéral).
Afin de décourager les entrées illégales de demandeurs d’asile qui ont recours aux couteuses filières des trafiquants d’êtres humains, le gouvernement Abbott a notamment établi le principe selon lequel une personne entrée illégalement (c’est à dire sans visa) par voie de mer sur le sol australien ne pouvait en aucun cas obtenir sa régularisation.
Ce principe s’applique à tous, sans exception, y compris aux familles, aux enfants mineurs isolés et aux diplomés, même s’ils ont déjà de la famille en Australie. Les immigrants arrivant clandestinement par bateaux sont interceptés par l’armée et remis dans les 48 H à la République indépendante de Nauru ou à l’Etat indépendant de Papouasie Nouvelle Guinée (situés sur des îles voisines de l’Australie) où, le cas échéant ils pourront être admis comme réfugiés, mais en aucun cas en Australie.
Le gouvernement explique que les trafiquants d’être humains qui “garantissent” l’installation en Australie sont des menteurs qui volent l’argent des candidats à l’immigration, mettent en danger leur vie et celle de leur famille sur des bateaux peu sûrs pour un résultat désormais absolument nul. Une politique intransigeante qui semble porter ses premiers fruits.

1 comment

  1. Pingback: L’Australie redirigera désormais certains demandeurs d’asile vers le Cambodge | Observatoire Migration

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *