« Il y a un principe d’humanité qui gouverne », il faut aider les migrants mais il y une « distinction majeure » face à la situation du chômage (« 6 millions de Français atteints par le chômage »), il n’est pas possible de « laisser entrer » (« cela[…]