Moins de 3 mois avant les élections législatives1 du 7 mai 2015, David Cameron a admis avoir échoué à réduire le flux d’immigration nette à quelques dizaines de milliers de personnes par an, comme il s’y était engagé. Au contraire, avec 298.0002 entrées nettes (624.000 entrées brutes moins 327.000 départs),[…]